Code éthique

Lors du Congrès international des archives de septembre 1996 à Pékin a été adopté le Code éthique des archivistes. Les membres de l’AAS l’ont eux aussi approuvé deux ans plus tard, à leur Assemblée annuelle à Bellinzona du 10 septembre 1998. Cet important document pose les bases de l’engagement moral des archivistes suisses et est un gage de leur légitimité.

Ses principes portent sur ces valeurs :

  • assurer l’intégrité et l’authenticité des documents archivés, pour faire de ceux-ci des gardiens fiables de la mémoire du passé
  • respecter le principe de provenance et l’ordonnancement initial des documents
  • les préserver de façon qu’ils restent utilisables continuellement
  • en user impartialement vis-à-vis de tous nos partenaires et tiers intéressés.

Voir aussi: ICA Code of Ethics