Registre des archives et ISIL

L’intégration du code ISIL à la banque de données d’adresses du site de l’AAS fait de celui-ci le registre national des archives. L’Identificateur international normalisé pour les bibliothèques et organisations liées / International Standard Identifier for Libraries and Related Organisations sert à identifier les archives et les bibliothèques. Il est utilisé entre autres lors de la création de répertoires transcendant les archives ou de Persistent Identifiers pour l’archivage électronique de longue durée. Il sert à l’application de la norme générale et internationale de description archivistique ISAD(G) au niveau archive du Répertoire.

Les abréviations alphanumériques que la plupart des archives se sont attribuées (p.ex. BAR = les archives fédérales suisses) ne conviennent pas : elles peuvent prêter à confusion et sont susceptibles de perdre leur signification d’une langue à l’autre ou si l’institution change de nom. Aussi chacune est-elle responsable du choix de l’abréviation devant la désigner, par exemple à des fins de citations.

ISIL se base sur la norme internationale (ISO 15511:2003), et se prête donc également à identifier des institutions mixtes. Actuellement, la plupart des archives suisses ont leur code ISIL, obtenu du fait de participer au réseau de prêts interbibliothèques ou de leur admission au Répertoire des fonds manuscrits conservés dans les bibliothèques ou archives de Suisse. Les institutions nouvellement fondées et celles n’ayant pas d’ISIL peuvent s’enregistrer gratuitement à la Bibliothèque nationale suisse. Le Webmaster de l’AAS prie les intéressé(e)s de bien vouloir l’en informer, pour lui permettre d’intégrer leur code ISIL et leur adresse dans le registre des archives de l’association.